La propagande de Vichy

         Enfin, nous allons présenter la propagande de Vichy qui fut menée en France sous l'occupation allemande. En effet, après la défaite, la France s'est retrouvée coupée en deux zones, dirigées au Nord par les allemands et au Sud par le régime de Vichy, sous le commandement du maréchal Pétain après l'armistice tronquée de 1940. Cette situation a donné lieu à une multiplication de l'intensité de l'activité propagandiste. Ce fut un état totalitaire et sa doctrine était voisine de celle de l'Allemagne nazie, seulement elle divergeait sur certains points. Sur le plan de la propagande internationale, Vichy s'appuyait naturellement sur le racisme et notamment le rejet des britanniques tout au long du conflit et des russes à partir de 1942. En collaboration avec l'Allemagne nazie, le régime de Vichy réalise de nombreuses affiches ou articles de propagande. Ce sont des documents dans lesquels l'idéologie antisémite des nazis était défendue de manière à ce que tous puissent la comprendre et croire à ce qui y était dit.

 

Cette affiche de propagande de Vichy ridiculise Charles De Gaulle en le montrant manipulé par un Churchill dans une petite barque rafistolée en mauvais état. De Gaulle est représenté sous la forme d'un hameçon de cane à pèche, une gaulle, en face d'un marin français du régime de Vichy qui parait beaucoup plus fort et serein que les autres personnages et qui lui fait « non » du doigt pour signifier qu'ils n'arriveront à rien. Derrière Churchill dans la barque se cache un juif représenté avec un sac de monnaie et de couleur terne pour montrer que les juifs sont des peureux qui vivent au dépend des Anglais et qui n'osent pas affronter le régime de Vichy.

Cette affiche de propagande a donc pour objectif de dénigrer De Gaulle et les Anglais et de mettre en valeur le régime de Vichy. On montre ce régime comme un système puissant, bien installé et sûr de lui.

           De plus, Sous le régime de Vichy, la propagande contre les juifs fut un des principaux moyens pour que la population les haïsse. Ainsi, les affiches placardées sur les murs représentent les juifs avec un gros nez (ce qui constitue un cliché), habillés en noir, et transportant toujours un sac d'argent. Ils sont le plus souvent représentés comme peureux et lâche, se cachant derrière une autre personne pour se protéger. C'est une caricature et une stigmatisation. On leur reproche d'être cupides, et de profiter des autres pour s'enrichir. Ces affiches sont à la gloire de la France de Vichy, et tournent les Anglais, les juifs et De Gaulle en ridicule. De cette façon, Vichy persuade que la France est la plus forte et que les Anglais ne sont pas une menace pour eux.

 

 

 

           En plus des affiches, la presse se charge également de la propagande pour faire passer le message selon lequel les juifs sont néfastes. Ils seraient à l'origine de tous les crimes commis. En effet, ils seraient cupides, aimeraient la guerre, seraient de fins manipulateurs et auraient soif de pouvoir.

 

 

 


          Le Maréchal Philippe Pétain était le fondateur et chef de l'état du régime de Vichy, ainsi que la principale figure médiatique de ce régime. Les services de propagande mirent donc en place tout un culte du chef autour de lui, pour appuyer son image d'homme fort auprès du peuple Français, comme nous le montre cette imagerie en l'honneur du Maréchal Pétain.

 

 


Cette affiche cherche à valoriser le maréchal Pétain en montrant son image entouré de lauriers à coté de symboles de la France : le drapeau tricolore ou la francisque.
Cette affiche faite en 1942 était destinée à faire aimer Pétain des Français alors que ce fut lui qui dirigea la France pendant l'Occupation. Cette affiche incita la population a respecter les trois valeurs de Pétain, ce qui aurait été dans leurs intérêts car cela leur aurait rendu la vie meilleure, et ainsi les empêcher de se retourner contre le maréchal Pétain et son régime.

 

 

 

 

 

           Sous le commandement du Maréchal Pétain, Vichy se centra alors sur sa propagande autour de l'idée d'une révolution nationale constituée de trois valeurs: « Travail Famille Patrie ».

           Cette affiche comme la précédente veut montrer la façon dont les français devaient se comporter pour le bien de leur pays. On les incite ici au travail, au respect de la famille et de leur patrie. Puis, on montre les piliers nécessaires au bon fonctionnement de l'état : la discipline, l'ordre, l'épargne et le courage (ce point cherchant à pousser les Français à s'engager dans l'armée aux cotés de l'Allemagne). Du coté de ces valeurs, la patrie tient debout alors que de l'autre elle s'écroule car elle reposait sur la paresse, la démagogie et l'internationalisme (théorie du mouvement ouvrier qui prône la solidarité et l'unité internationale.) et qu'elle comprenait de nombreux juifs comme nous le montre l'étoile de David.

Enfin, le régime de Vichy tenta par la propagande d'amener les français à travailler pour eux  en Allemagne en leur faisant croire que c'était pour leur propre bien et pour le bien de leurs familles.



Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site