Introduction


      La propagande désigne un ensemble d'actions psychologiques effectuées par une institution ou une organisation déterminant la perception publique des événements, des personnes, ou des enjeux, de façon à endoctriner ou embrigader une population, et la faire agir d'une certaine manière. Elle se concentre sur la manipulation des émotions, au détriment des facultés de raisonnement et de jugement.

      Selon Léon Blum, il s'agit de stimulis (signes et symboles) qui transportent un message via un média de communication.
La propagande qui avait fait son apparition durant la Première Guerre Mondiale connut un immense essor lors de la Seconde Guerre Mondiale, parce que les états avaient saisi l'importance capitale que représentait l'arme médiatique pour soutenir le moral d'une population ou bien « saper » celui d'une autre. Une autre forme de conflit fit alors son apparition beaucoup plus perfide que les combats militaires: la guerre psychologique grâce à la propagande.

Un gouvernement peut avoir recours à la désinformation de la population avec l'aide de la propagande pour :

      - éviter de renseigner l'ennemi ou de désinformer l'ennemi par le biais des renseignements donnés à notre population,

      - ne pas démoraliser la population en leur donnant de mauvaises nouvelles,

      - ne pas réduire la production en leur donnant de trop bonnes nouvelles ("ça ne sert plus à rien de se forcer, on gagne")      

      - pour cacher les crimes de guerres ou les actions moins honorables. 

        Nous pouvons alors nous demander comment la propagande a régit les sociétés en guerre ?

C'est pourquoi nous nous intéresserons dans un premier temps à la propagande dans le camp de l'Axe ; puis dans un second temps nous nous tournerons vers la propagande dans le camp des alliés.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site